Bon , vous l'aurez reconnu , Marcel RUFO , auteur de ce livre , qui mafoi m'a bien plu , m'a parlé !
 
quelques lignes au fil des pages pour vous donner envie ... ou non !
 
************************************************************************************************************************************************
 
" Pourtant , tout commence par une fusion indispensable , vitale même , dans laquelle l'enfant va puiser force et assurance pour partir à la conquete du monde "
 
" Fusion , séparation, individualisation , disent les psy , c'ets une séquence qi n'en finit jamais de se repeter "
 
" Aimer son enfant , c'ets l'aider à se séparer de nous pour lui permettre de devenir Soi et s'affirmer en tant qu'Etre autonome , dans ses actes et dans ses pensées "
 
" Vivre c'ets se séparer pour mieux grandir , et s'autonomiser. Mais il y a des separation "naturelles" auxquelles l'enfant aspire de lui même au fur et à mesure de son developpement et de l'acquisition de nouvelles capaictés , et des séparations imposées , parfois douloureuses , parfois dramatiques . "
 
 " Notion de "relation objectale avec la mère : moment où l'enfant commence à se precevoir comme sujet et où il perçoit sa mère en tant qu'autre , comme objet ( d'où l'interet d'un objet transitionnel ) "
 
" John Bowlby : l'attachement dont est capable le nourrisson n'est pas le resultat d'un apprentissage , il est une réaction primaire , une manifestation de sa structure instinctuelle de petit homme "
 
" Notion selon WINNICOTT :
1/ les 100 jours de folie amoureuse " : les 3 premiers mois de vie d'un bébé : la fusion organique crée par la mère durant les 9 mois de grossesse perdurent encore 3 mois apres la naissance .
2/ la preoccupation maternelle primaire : la mère est entierement tournée vers le bébé , devouée à lui , pleine d'une sollicitude particuliere .
3/ croissance affective de l'enfant :
ETAPE 1 ( env. 1 à 6 mois) > dépendance absolue physiologique et affective , bébé ne fait pas la difference entre besoin et manque .
ETAPE 2 ( 6/18 mois) > dépendance relative . Quand la mère s'absente , bébé pleure , car l'angoisse apparait , signe qu'il perçoit sa dépendance . L'enfant commence ) exister en tant que sujet et perçoit une différence en soi et l'autre .
ETAPE 3 ( + 2 ans ) > capable de conserver mentalement l'image de sa mère , il sait qu'elle reviendra pour répondre à ses besoins . "
 
" Il faut que la mère renonce à son désir d'etre une mere parfaite , toujours satisfaisante , pour apprendre au bébé la frsutration qui va lui donner le gout de partir à la conquete du monde afin de combler la manque aussi "
 
" Notion d'enfant secure / insecure :
 
Enfant secure : assurance , supporte l'absence maternelle , ouverture sur l'extérieur , séparation = légère anxiété , puis amusement , puis interessement puis excitation ; enfant fort .
 
Enfant insécure : angoissé ; recherche de la mère ou évitement de la mère pour investir d'autres personnes ou objets ; auto-centré : resasse ses pensées ; fragilité ravivée à chaque séparation ."
 
" Notion de Smmeil : il faut prendre l'acquisition du sommeil comme on prend une adaptation en crèche ou ass mat : progressivement , sécure . "
 
" dormir c'est se separer un peu de soi , de sa vie ... une auto séparation "
 
" le sommeil c'est s'abandonner tout entier , baisser la garde , lacher prise ...
s'endormir dans les bras de papa/maman quand on est bébé , OUI c'est bon et secure ...
s'endormir dans les bras de lêtre aimé quand on est adulte , OUI , c'ets bon et secure ...
s'endormir dans les bras de morphée qu'on ne connait pas , sans contenance ... bébé n'est pas OK , à juste titre ! "
 
" l'ecole maternelle est un tres bon tiers separateur . L'enfant y traverse une phase d'opposition "
 
"le parent montrant à l'enfant qu'il n'ets pas à disposition , va l'aider à renoncer à son sentiment de toute puissance et lui apprendre à se débrouiller seul , sans son aide , lui donnant ainsi confiance en ses capacités "
 
" Notion sur le mensonge :
Le mensonge est un indicateur de bonne santé de l'enfant et d'une excellente évolution psychique ! L'enfant s'affirme en tant qu'être libre d'imaginer sa vie , de prendre de la distance par rapport à ses parents et par rapport à Leur vérité et la réalité telle qu'elle est ."
 
" le mensonge d'un enfant est la prise d'autonomie psychique et constitue une étape presque obligée sur le chemin de la séparation et de la conquete de soi "
 
" quand les parents n'autorisent pas le mensonge : le mensonge par les jeux complices entre parent et enfant ( il est caché vous le voyez mais feignez de ne pas le voir .... ) est induit comme jeu autorisé par les parents ..."
 
" le psychique fonctionne comme un révélateur ou un accelerateur des possibilités organiques ( ex : asthme ) ; il ne crée pas de maladie mais sur un terrain sensible et predisposé il la reveille "
 
" WINNOCOTT : les parents dependent des tendences innées du nourrisson [...] l'environnement ne façonne pas l'enfant . Au mieux il permet à l'enfant de realiser un potentiel .
 
" Notion de Phobie scolaire :
A ne pas prendre à la légère , car elle masque parfois le début de graves troubles de la personnalité ou de schizophrénie .
Souvent elle marque une angoisse de séparation "
 
" separer un ado de ses parents pour cause de maladie de celui-ci est possible . En cas de maladie d'un enfant plus jeune il est essentielle au contraire d'assurer la permanence et la continuité du lien avec les parents "
 
" avant l'age de 7 ans l'enfant ne conçoit ni la notion de maladie , ni l'obligation d'hospitalisation ; pour lui hospitalisation = abandon , punition . "
 
" pour l'enfant il n'y a pas de grosse ou petites maladie ; il n'y a que de douloureux abandons eventuels "
 
" vers 6 ans , la mort est comprise comme séparation irreversible . Cette prise de conscience peut entrainer l'apparition de tics , troubles du sommeil , phobies ...  "
 
" pour l'enfant le jeu est une activité serieuse par excellence "
 
" jouer est presque une obligation puisqu'il vient colmater l'anxieté de la separation et de l'isolement qui toujours etreint l'enfant "
 
" l'adolescent vit dans eternel present , semble oublier ( contrairement à l'enfant qui projette ) que le futur existe .
Il est en rupture avec le passé mais aussi en rupture d'avenir , ce qui explique sa grande fragilité ."
 
" l'ado comprend qu'il n'ets pas l'enfant dont ses parents ont rêvé , pas plus qu'il ne sont eux les parents qu il a revés ! C'est en partie cette double-désillusion qu'il exprime par son comportement de provocation et de rébellion . "
 
" durant l'adolescence , les parents devraient etre présent pour lui , mais surtout discrets "
 
" l'attachement , paradoxalement , sert à nous apprendre à la fois à créer du lien et à puiser l force de nous en détacher "
 
" Aimer son enfant c'est l'aider à trouver l'estime de Soi necessaire pour qu'il nous quitte dés qu'il se sent prêt "
 
***************************************************************************************************************************************************
 
Voilà pour ces quelques extraits .
Un livre ponctué de petites histoires/anecdotes . Simple de lecture et de comprehension . Plaisant et avec de bonnes "influences" , references ( Winnicott ,  Anna freud , Bowlby , Spitz , Ainsworth , Soulé , Lebovici ... )