En quelques années de collaboration , il s'en passe des choses dans la vie des familles et de nous , aussi assistants maternels ... 

Ainsi , des changements dans la vie professionnelles ou personnelles de vous ,  parents employeurs peuvent influer sur nos conditions de travail , voire nos salaires ... positivement ou negativement .

Lorsque celà arrive , l'employeur soumet à son assistant maternel un avenant avec modifications et conséquences . 

exemple type d'avenant au contrat de travail : http://www.assistante-maternelle.biz/assistante-maternelle/lettre-type/annexe-contrat.html

ojJH2L84-istock-000008137721small

Il doit lui laisser un délai de réflexion ( on parle de minimum 15 jours si besoin ) 

Et l'assistant peut , soit accepter , soir refuser cet avenant : c'est son droit . 

En cas d'acceptation , l'assistant maternel signe l'avenant en 2 exemplaires ( un pour le PE , un pour lui ) et ils continuent à travailler aux nouvelles conditions mentionnées dans ces avenant au contrat . 

En cas de refus de la part de l'employé , ce dernier ne signe rien et  annonce sa décision de refus ; c'est alors à  l'employeur de décider  :

> Soit il continue à employer son assistant maternel , mais en concervant les anciennes conditions contractuelles ( mentionnées au contrat ou derniers avenants signé ) 

> Soit il peut le licencier , avec pour motif la raison de l'avenant et non son refus de cet avenant . 

EN AUCUN CAS l'assistant maternel ( l'employé) ne doit démissionner en cas de refus d'un avenant .

source : http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/13909-avenant-au-contrat-de-travail-refus-et-droits-des-salaries#refus-du-salarie

 

D'etre conscient et pouvoir justifier objectivement de ces droits peut éviter bien des conflits .